Pour notre soirée d'ouverture, Emmanuelle Urien et Manu Causse nous invitent à partager avec nos amis Anglais, un cabaret polyglotte au cours d'un "apéritif dînatoire", lectures musicales, jeux bilingues et chant.

Emmanuelle Urien & Manu Causse 

Cabaret Polyglotte

Vendredi 19h00

Salle des fêtes

   
  

Venez découvrir leur humour et leur fantaisie à travers :

"ULALUME"  rencontre entre "Ulalume" d'Edgar Poe et "Une charogne" de son traducteur français Charles Baudelaire, lecture à deux voix et deux langues sur un rythme hypnotique.

"LOVE'S LETTERS",  Lettres d'amour perdues, texte à deux voix : traces de correspondance amoureuse bilingue.

"S'IL CHANTE" animation-improvisation autour de la chanson Se Canto.

          -  Nous recommandons de réserver sur  info@festilitt.com  -

Quelques mots pour présenter nos artistes-comédiens :

Manu Causse se présente : Je suis né en région parisienne mais je m'en souviens à peine, parce que mes parents ont très vite déménagé dans un village de l'Aveyron où j'ai grandi.

Enfant je rêvais d'écrire ou de devenir rock-star, mais comme les études dans ces deux matières n'existaient pas, j'ai fini prof de français.

En 2005, j'ai décidé de dépoussiérer mes vieux rêves ; j'ai arrêté d'enseigner pour me consacrer à l'écriture.

Depuis Manu Causse vit à Toulouse et il partage son temps entre traductions, romans adultes et adolescents, musique et autres activités artistiques. Il a écrit une quinzaine d'ouvrages dont le roman "Le pire concert de l'histoire rock".

Née dans les années 70, Emmanuelle Urien est traductrice, musicienne et écrivaine. Elle est l'auteure de nombreux recueils de nouvelles et romans. Ses nouvelles cruelles à chute "noire" hantent, via les concours littéraires, revues et anthologies. Certaines ont servi de fictions radiophoniques ; plusieurs ont été récompensées.

 Auteure de "Tu devrais voir quelqu'un", un récit intimiste à coloration fantastique, elle écrit aussi pour le théâtre. Dans son dernier roman "L'art difficile de rester assise sur une balançoire", l'auteure multiplie les situations farfelues pour nous raconter la séparation douloureuse de la Toulousaine Pauline, trois enfants, larguée par son mari pour sa meilleure copine.

Emmanuelle Urien outre l'écriture, peint, chante, compose et anime des ateliers d'écriture.